La langue du maitre

Lettre d’opinion de Monsieur Pierre Lincourt

Le maître est content! Le bon peuple utilise la langue du maître de plus en plus sans même s’en rendre compte.

Le bon peuple est heureux d’inclure des mots de la langue du maître dans son discours. D’ailleurs, plusieurs artistes du peuple diront-ils avec plaisir se retrouver sur le stage pour un show live avec une crowd et sentir une bonne vibe.

Le maître est content!

Les animateurs chouchou relish moutarde et invités se font un plaisir d’épater le bon peuple en utilisant des mots et des expressions que le bon peuple ne comprendra pas comme faire un feat avec un autre chanteur, voir un boner, c’est fuckin’all, bien seizé un propos, all in, at large, upgrader et j’en passe….

Ce faisant, ceci permettra à ces mots de se tailler une place de choix dans la langue du peuple en évacuant, par le fait même, des mots français même si le bon peuple ne comprend pas ses nouveaux mots anglais et sent presque inculte face à la culture anglicisante de ses vedettes.

Le maître est encore plus content car ces personnes dont je viens de parler sont des personnes qui gagnent leur vie avec la langue du peuple tout en y renonçant, consciemment ou inconsciemment, par petits morceaux.

Il y a bien le gouvernement du peuple qui essaie de trouver des façons de freiner la langue du maître, ce qui attriste le maître. Heureusement, ces tentatives ne sont pas vénéneuses afin de ne pas trop blesser les fidèles sujets anglophones du maître qui ont crû pendant un instant qu’ils perdraient tous leurs privilèges et leurs titres de
noblesse.

Heureusement, leurs cris ont trouvé écho auprès du gouvernement et rien ne changera.
Le maitre est content.

Les statistiques sur l’assimilation lui donnent raison.


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook
www.facebook.com/RueMorinpointcom/

Laisser un commentaire