Communiqué du Bloc Québécois

Bilan de campagne: les bloquistes fiers d’une campagne sans précédent … et carboneutre!

Saguenay–Lac-Saint-Jean, 16 septembre 2021 — Les trois candidats régionaux du Bloc Québécois, Julie Bouchard, Mario Simard et Alexis Brunelle-Duceppe, dressent un bilan positif de cette campagne bien particulière, tenue dans un contexte d’élections anticipées et d’une 4e vague de la pandémie de COVID-19. Ils ont réussi à présenter des propositions fortes et rassembleuses pour la région et comptent sur les électrices et électeurs pour envoyer un trio bloquiste à Ottawa! Poursuivant leur campagne sur le terrain à cinq jours du dévoilement des résultats, les trois bloquistes regardent fièrement le dernier mois électoral en dépit des limites imposées par la pandémie. Nouvelle venue dans l’arène politique avec une expérience dans le domaine de la santé, Julie Bouchard croit d’ailleurs avoir réussi à imposer ses couleurs à la joute politique régionale.

« Je pense que les dernières semaines ont démontré qu’on a besoin de quelqu’un pour qui la défense de nos intérêts, ce n’est pas une affaire de multinationales, mais bien une affaire de travailleuses et de travailleurs. Que l’exploitation de nos ressources, ce n’est pas une affaire d’énergie fossile albertaine, mais d’hydrogène vert. Que de parler pour la région, ce n’est pas de représenter Ottawa ici, mais bien de représenter le Saguenay–Lac-Saint-Jean à Ottawa. L’alternative progressiste, féministe, aux conservateurs et aux libéraux, c’est le Bloc Québécois », affirme la candidate dans Chicoutimi–Le Fjord.

Complétant pour sa part sa deuxième campagne électorale, Mario Simard considère que les électeurs ont un choix clair alors que le débat public a été enrichi par ce qu’il décrit comme la « méthode Bloc Québécois ». « Dans les 22 derniers mois, nous avons consulté, nous avons proposé, nous nous sommes concertés. Avec ce changement d’approche, que ce soit lors de la bataille de l’aluminium ou dans le dossier de la relance de l’industrie forestière, le Bloc Québécois s’est démarqué au Saguenay-Lac-Saint-Jean. En 2019, nous étions les seuls à proposer une plateforme régionale à la population. Cette année, nous avons forcé nos adversaires à débattre de leurs idées. J’ai la conviction que les électeurs sauront choisir une équipe régionale forte qui leur offre une vision inspirée et innovante », croit le candidat dans Jonquière, salué pour sa maîtrise des dossiers au débat régional de Radio-Canada – Le Quotidien.

Député de Lac-Saint-Jean depuis 2019, Alexis Brunelle-Duceppe est quant à lui certain que les Jeannois verront en son action politique le signe que la région a récupéré sa voix à Ottawa. « Ce que j’avais promis, je l’ai livré et j’en ai fait plus! J’ai sillonné les moindres recoins de mon comté et même de la région, parce que Mario, Julie et moi, on travaille en équipe pour représenter les citoyennes et les citoyens. Ça, ça va continuer le 21 septembre », promet le candidat dans Lac-Saint-Jean.

Une campagne carboneutre

Conscients de l’impact environnemental d’une campagne électorale, les candidats annoncent également qu’ils compenseront le carbone émis depuis le début de l’élection.

« Puisque personne n’en voulait de cette élection, on pense que ce serait à Justin Trudeau de le faire! Mais, sans blague, puisque Mario, Alexis et moi sommes responsables, on compensera notre empreinte carbone depuis le 15 août auprès de Carboneutre Québec. Ça comprend nos affiches, nos déplacements, nos signets, etc. J’espère que les autres candidats feront de même », conclut Julie Bouchard.

 


Les trois publications précédentes


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorin

2 Commentaires

Laisser un commentaire