Communiqué du Bloc Québécois

Santé et politiques sociales: que nous cachent les conservateurs ?

La Baie, 7 septembre 2021 – La candidate du Bloc Québécois dans Chicoutimi-Le Fjord, Julie Bouchard, qui réclame la bonification des transferts en santé à 35 % de façon immédiate, inconditionnelle et durable, dénonce le non-respect cette demande unanime par les conservateurs et leur rejet de l’entente de 6 milliards pour de nouvelles places en garderies au Québec.

Accompagnée de travailleuses du milieu de la santé et des députés sortants de Lac-Saint-Jean et de Jonquière, Alexis Brunelle-Duceppe et Mario Simard, Julie Bouchard a parlé de sa propre expérience de représentante syndicale pour montrer combien une hausse des transferts en santé est non seulement nécessaire, mais urgente dans le contexte actuel de la pandémie et de la pénurie de main-d’œuvre.

« L’augmentation des transferts en santé jusqu’à 35 % des coûts du système représente 493 M$ supplémentaires pour la région. Richard Martel et les conservateurs ne promettent que 23 % de hausse des transferts, soit 170 millions de moins pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean. C’est inacceptable pour nos travailleurs et travailleuses qui sont au front actuellement ! », a déclaré Julie Bouchard.

Lors du Face-à-face à TVA jeudi dernier, le chef du Parti conservateur, Erin O’Toole, n’a pas non plus répondu à la question essentielle du maintien de l’entente sur les garderies, signée avec les provinces. Ce programme, inspiré du modèle québécois de Pauline Marois, permet à des femmes d’intégrer le marché de l’emploi et fait reculer la pauvreté.

« Encore une mesure sociale que les conservateurs veulent jeter aux poubelles! L’accessibilité à des places en garderie est un avancement pour le droit des femmes et ça m’inquiète que monsieur O’Toole ne veuille pas en parler. Même monsieur Martel est silencieux à ce sujet alors qu’il y a un manque criant de CPE au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Pourquoi je n’entends pas les conservateurs nous rassurer à ce sujet ? » s’est interrogée la candidate du Bloc Québécois dans Chicoutimi-Le Fjord.

L’ancienne présidente de la FIQ régionale n’a pas ménagé ses mots à l’endroit du gouvernementde Justin Trudeau, qui discrimine une part importante de la population. Rappelons qu’un chèque de 500 $ a été envoyé aux personnes aînées de 75 ans et plus lors du déclenchement des élections, ignorant complètement les personnes de 65 ans à 74 ans.

« À des fins électorales, les libéraux ont créé deux classes d’aînés. Les premiers doivent vider leur régime de retraite privée et les seconds vivent un malaise d’être manipulés en pleine campagne électorale. Le Bloc Québécois propose d’augmenter les versements de la sécurité de la vieillesse à 110 $ par mois pour tous les aînés. C’est ça, avancer ensemble! » ont soutenu Alexis Brunelle-Duceppe et Mario Simard.

 


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorinpointcom

Laisser un commentaire