Équité salariale dans le réseau de la santé et des services sociaux

Plus de 60 000 femmes reçoivent enfin leur dû!

Saguenay, 30 juin 2021 – La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) est fière d’annoncer un règlement du maintien de l’équité salariale pour de nombreuses catégories d’emploi du réseau de la santé et des services sociaux, chez le personnel paratechnique, des services auxiliaires et de métiers, ainsi que le personnel de bureau, techniciennes et professionnel-les de l’administration. Des dizaines de milliers de personnes verront leur taux de rémunération relevé et recevront des sommes importantes en rétroactivité salariale.

« C’est une grande victoire, se réjouit la vice-présidente de la FSSS–CSN, Josée Marcotte. C’est la preuve qu’en 2021, l’équité salariale ne va pas encore de soi. Pour certaines, il aura fallu plus de 10 ans pour obtenir une juste reconnaissance. Grâce à notre ténacité, nous avons réalisé un grand pas pour le droit des femmes à une rémunération juste, équitable et exempte d’inégalité. »

Rappelons qu’en vertu des dispositions actuelles de la Loi sur l’équité salariale, le règlement des plaintes de maintien de l’équité salariale doit nécessairement se faire avec l’organisation syndicale représentant la majorité du personnel de ces professions. Une entente sur les plaintes de maintien de l’équité salariale de ces catégories de personnel passe obligatoirement par une entente avec la FSSS–CSN. C’est ce que la FSSS–CSN vient de concrétiser suivant plusieurs mois de discussions avec le Conseil du trésor pour conclure des ententes. Enfin, la bataille menée par la FSSS–CSN pourra profiter à toutes les travailleuses et tous les travailleurs du réseau occupant ces professions.

Auxiliaires aux services de santé et sociaux
Les auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS), qui étaient au rangement 7, se voient octroyer le rangement 8, à compter du 31 décembre 2010. Plus de 6000 salarié-es obtiendront donc une rétroactivité salariale remontant à cette date. De plus, les ASSS intègreront également le rangement 9, avec une rétroactivité au 1er avril 2020. À titre d’exemple, le salaire maximal d’une ASSS se chiffrait à 22,35 $ l’heure, le 2 avril 2019, et il passera à 25,63 $ l’heure à partir du 1er avril 2022. Notons que cet exemple ainsi que ceux qui suivent tiennent également compte des paramètres salariaux négociés par la CSN dans le cadre du renouvellement des conventions collectives.

Préposées aux bénéficiaires
Pour plus de 40 000 préposé-es aux bénéficiaires (PAB), l’entente prévoit qu’elles passent du rangement 7 au rangement 8, changement rétroactif au 20 mars 2016. Par ailleurs, tous les PAB du réseau public intègrent désormais le rangement 9, avec une rétroactivité au 1er avril 2020. Il en va de même des préposé-es en établissement nordique. Payés 22, 35 $ l’heure au sommet de leur échelle, le 2 avril 2019, les PAB gagneront 25,63 $ l’heure à partir du 1er avril 2022.

Assistantes techniques seniors en pharmacie
De leur côté, environ 2500 assistantes techniques seniors en pharmacie (ATSP) passent du rangement 8 au rangement 9, avec rétroactivité salariale au 31 décembre 2010. Leur salaire passe de 23,22 $ l’heure au 2 avril 2019 à 26 $ l’heure, au 1er avril 2022.

Préposé-es à l’entretien ménager (travaux légers)
Les préposé-es à l’entretien ménager (travaux légers) passeront du rangement 2 au rangement 3, avec rétroactivité au 20 mars 2016. Environ 10 000 personnes occupent cet emploi névralgique dans le réseau public. Leur salaire passe de 19,37 $ l’heure au 2 avril 2019 à 21,59 $ l’heure, au 1er avril 2022.

Préposé-es en ergothérapie et physiothérapie
Les préposé-es en ergothérapie et en physiothérapie passent du rangement 6 au rangement 7, rétroactif au 20 mars 2016. Leur salaire passe de 21,55 $ l’heure le 2 avril 2019 à 24,13 $ l’heure, au 1er avril 2022.

Techniciennes en administration
Les techniciennes en administration passent du rangement 13 au rangement 14, rétroactivement au 31 mars 2010. C’est une victoire CSN, puisque les membres de la FSSS–CSN comme celles de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP–CSN) en bénéficieront. Elles sont environ 6000 dans les grands réseaux publics, dont 4500 en santé et services sociaux. Leur salaire passe de 29,05 $ l’heure le 2 avril 2019 à 32,32 $ l’heure, au 1er avril 2022.

Bibliothécaires
Enfin, une cinquantaine de bibliothécaires de la santé et des services sociaux passent du rangement 20 au rangement 21, rétroactivement au 31 décembre 2010. Leur salaire passe de 40,98 $ l’heure le 2 avril 2019 à 45,70 $ l’heure, au 1er avril 2022.

La FSSS–CSN a mené une dure bataille pour la reconnaissance de la valeur du travail des femmes et elle continuera à déployer tous les efforts pour enrayer toutes les discriminations salariales. Elle poursuivra ses représentations devant la CNESST pour régler des plaintes en maintien de l’équité salariale de 2010 et 2015, afin que les préposé-es au retraitement des dispositifs médicaux (PRDM), les agentes administratives, les adjointes à la direction, les adjointes à l’enseignement universitaire, les secrétaires médicales, les secrétaires juridiques et les acheteuses obtiennent, elles aussi, une juste reconnaissance. La FSSS–CSN poursuivra également ses représentations pour plusieurs catégories d’emploi de techniciennes, techniciens et professionnel-les de la santé et des services sociaux.

 


Les trois publications précédentes


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorinpointcom/

 

Un commentaire

Laisser un commentaire