Communiqué du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Rapprocher la recherche qui soigne des femmes atteintes de cancer du sein en région

Saguenay, le 20 mai 2021 – Le Groupe McPeak-Sirois de recherche clinique en cancer du sein, la Fondation cancer du sein du Québec et le Centre intégré universitaire en santé et services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean se sont alliés pour permettre aux femmes atteintes d’un cancer du sein dans notre région d’avoir un meilleur accès à la recherche clinique sur leur maladie.

Ce partenariat, qui s’inscrit dans le cadre du Programme Accès-recherche du Groupe McPeak-Sirois lancé en mai 2017 avec le soutien de la Fondation cancer du sein du Québec, contribuera à ce que plus de patient(e)s se voient offrir de participer à des protocoles de recherche clinique, et ce, tout en demeurant dans leur région. Avoir accès à la recherche clinique, c’est bénéficier de traitements de pointe permettant d’augmenter sa chance de survie et de qualité de vie pendant et après les traitements.

« Nous sommes très fiers de compter le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean comme membre affilié à notre Groupe qui rassemble à ce jour neuf centres hospitaliers partout au Québec qui luttent ensemble contre le cancer du sein par la recherche qui soigne », soulignent Charles Sirois et Susan McPeak, cofondateurs du Groupe McPeak-Sirois. « C’est avec grande fierté que le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean s’associe au Groupe McPeak-Sirois. La recherche clinique fait partie intégrante de l’amélioration des soins en faisant progresser leur qualité et leur efficacité. Ce partenariat permet d’apporter des bénéfices réels à notre population, tout en augmentant l’accessibilité des protocoles dans notre région », ajoute Julie Labbé, présidente-directrice générale du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« La recherche clinique permet de sauver des vies. Plus nous donnerons accès aux protocoles de recherche, plus nous avancerons et un plus grand nombre de personnes atteintes du cancer du sein pourront en bénéficier. Le protocole de recherche permet de décrire précisément et clairement ce que le chercheur souhaite mener comme projet de recherche et comment celui-ci sera réalisé. », mentionne le Dr José Luiz Miranda Guimaraes, oncologue médical au CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« La Fondation a à coeur l’accessibilité des personnes atteintes à la recherche clinique afin d’améliorer le taux de survie et la qualité de vie des personnes atteintes. En unissant nos forces, nous devenons de puissants leviers dans la lutte au cancer du sein et avons un réel impact. » ajoute Karine-Iseult Ippersiel, présidente-directrice générale de la Fondation cancer du sein du Québec.

 


Les trois publications précédentes


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorinpointcom/

4 Commentaires

Laisser un commentaire