Communiqué du Diocèse de Chicoutimi

Protocole du Diocèse de Chicoutimi pour la protection des personnes mineures ou vulnérables

Chicoutimi, le 18 mai 2021 – L’Église catholique du Diocèse de Chicoutimi s’apprête à franchir une nouvelle étape dans la mise en oeuvre de son plan d’action pour la protection des personnes mineures ou vulnérables contre les abus sexuels en faisant la mise à jour de son Protocole d’intervention.

En 1992, l’Église au Canada s’est dotée d’un premier document ayant pour titre : De la souffrance à l’espérance. Par la suite, en 1994, le Diocèse de Chicoutimi a adopté un « Protocole d’intervention » qui a été mis à jour en 2002, 2005, 2011 et 2018. Présentement, les responsables diocésains travaillent à une nouvelle mise à jour de ce Protocole qui paraîtra en juin. Aussi, une politique de prévention d’abus et de harcèlement a été adoptée en septembre 2006.

En 2018, M. Raynald Côté a été nommé Délégué de l’évêque pour l’accueil des plaintes relatives aux allégations d’inconduite, d’abus sexuels et/ou de harcèlement psychologique commis par une personne oeuvrant en pastorale au Diocèse de Chicoutimi. Il est également responsable du Comité-consultatif qui a charge des cas qui pourraient se présenter. Il est possible de le rejoindre de façon confidentielle au 418-543-2967. Cette information paraît sur la page d’accueil du site Web du diocèse dans la section « Que cherchez-vous ? » en cliquant sur « En cas d’abus sexuel et/ou de harcèlement psychologique ».

Le souhait des responsables diocésains est d’éliminer les abus, mais surtout d’offrir un réconfort, une guérison et un mieux-être aux victimes.

Nouveau Système canadien de signalement des abus sexuels ou dissimulés par un évêque catholique

Le 6 mai dernier, la Conférence des évêques catholiques du Canada a procédé au lancement d’un service national bilingue pour signaler les situations d’abus sexuels commis ou dissimulées par un évêque. Ce service renforce leur engagement à l’égard de la responsabilité, de la reddition de comptes et de la transparence en matière d’abus sexuels commis par le clergé, et celui de faciliter davantage la guérison et la justice pour les victimes et les survivants.

Ce service fonctionne sur une plateforme confidentielle et sécurisée, conçue par ClearView Strategic Partners. Les personnes souhaitant communiquer un événement peuvent accéder au système de signalement en ligne (SystemedeSignalementEpiscopal.ca) ou via un numéro sans frais (1-866-892-3737) de n’importe où au Canada, 24 heures par jour, 7 jours par semaine, 365 jours par année, en français ou en anglais. Plus de détails, rendez-vous sur https://www.cccb.ca/fr/media-release/le-nouveau-systeme-canadien-de-signalement-des-abus-sexuels-ou-dissimules-par-un-eveque-catholique-renforce-lengagement-de-leglise-catholique-au-canada-a-proteger-les-personnes-mineu/

 


Les trois publications précédentes


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorinpointcom/

2 Commentaires

Laisser un commentaire