Communiqué de la Coalition Fjord

La « bonne rencontre » de François Legault avec les promoteurs de GNL/Gazoduq : un désaveu des processus de consultation !

Saguenay, vendredi le 17 janvier 2020 – Dans un Tweet du premier ministre du Québec paru jeudi en fin d’après-midi, on peut lire que M. Legault reprend la propagande mensongère des promoteurs de GNL/Gazoduq visant à tromper l’opinion publique. La Coalition Fjord tient à réitérer que leur projet d’exportation d’énergie fossile est incohérent avec l’urgence climatique.

« Pour la Coalition Fjord, que le premier ministre du Québec s’assoit tout bonnement aux côtés des promoteurs d’un des projets industriels les plus controversés actuellement est un gros manque d’éthique. De plus, que la rencontre se fasse juste avant le déclenchement du BAPE correspond à renier la valeur de nos processus de consultation », déclare Adrien Guibert-Barthez, co-porte-parole de la Coalition Fjord.

La mise en scène porte à croire que les dés sont pipés d’avance et que le gouvernement Legault s’acoquine avec les promoteurs du projet. Or, ce projet soulève une opposition de la part des populations touchées par le tracé du pipeline et partout ailleurs au Québec. Quand va-t-il s’asseoir avec les groupes citoyens, les organismes environnementaux, les scientifiques, les chercheurs, les économistes et les fiscalistes qui remettent en question ce projet?

La Coalition Fjord trouve aussi tout à fait absurde que les relationnistes de GNL s’entêtent à faire croire que l’entreprise est québécoise, alors qu’on voit sur la photo de la rencontre que la porte-parole de la compagnie est assise aux côtés d’un des propriétaires américains.

La veille de la rencontre, le journaliste d’enquête André Noël nous apprenait que le second propriétaire américain, Jim Beyer, a fait sa fortune notamment grâce à l’industrie du charbon. Tout en disant vouloir remplacer le charbon grâce au gaz naturel, ce dernier siège sur une compagnie ayant des investissements dans le charbon et profite du transport de millions de tonnes de charbon vers la Chine via la compagnie de sa conjointe.

« Dire d’un côté qu’on veut réduire les GES et de l’autre investir dans le gaz et le charbon est complètement insultant pour la population du Québec.»

Nous invitons toutes les organisations et personnes interpellées par ce projet absurde à suivre notre page Facebook ou à nous écrire par courriel. Nous tiendrons informée la population du déclenchement des audiences publiques du BAPE pour que tous et toutes puissent faire valoir leurs opinions et mettre au bénéfice de notre société leurs expertises sur ce projet destructeur.


La Coalition Fjord a pour mission la protection du Fjord du Saguenay. Ce mouvement citoyen vise à informer, mobiliser et réseauter toutes les personnes préoccupées par les impacts des nombreux projets de développement industriel présentement à l’étude au Saguenay et sur le bassin versant du fjord.

Laisser un commentaire