Table régionale de concertation des groupes de femmes SLSJ (Récif 02)

Lancement du recueil « J’ai perdu mes élections, mais j’ai gagné en expérience »

(Alma, 11 janvier 2022) – C’est aujourd’hui qu’avait lieu le lancement officiel du recueil J’ai perdu mes élections, mais j’ai gagné en expérience de Récif 02, la Table régionale de concertation des groupes de femmes du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Écrit dans le cadre du projet Programme Femmes et pouvoir + au coeur des décisions, cet ouvrage s’adresse principalement aux femmes qui se sont présentées aux élections, mais qui n’ont pas été élues. Ce recueil se veut « une démarche de coeur, par des femmes pour des femmes. Un message d’espoir et de bienveillance. »

Représentant une démarche et un souhait de longue date pour Gisèle Dallaire de Récif 02, ce manuscrit permet d’accompagner les femmes dans leur défaite tout en leur donnant une voix. Comme il y a très peu de littérature concernant la défaite électorale, cet ouvrage est donc unique en son genre.

Présenté en mode virtuel, le lancement a permis de rendre hommage aux 15 femmes ayant contribué au livret et de les remercier par la même occasion. Elles font partie intégrante de la démarche puisque ce sont les récits qu’elles ont confiés à Gisèle Dallaire qui ont servi d’inspiration pour l’écriture des chapitres. Ces ex-candidates ont perdu leurs élections à divers paliers, notamment lors des élections municipales. Elles sont autochtones, allochtones ou issues de l’immigration; jeunes ou retraitées; membres d’un parti ou candidates indépendantes. Toutes s’entendent pour dire que le jeu en valait la chandelle.

Invitée à partager son expérience, Mme Diani Blanco, candidate aux dernières élections municipales de Moncton, au Nouveau-Brunswick, avait quelques mots qu’elle voulait transmettre aux femmes non élues. En tant que jeune femme issue de l’immigration, sa campagne électorale s’est révélée un défi. Elle encourage grandement aux femmes de ne pas hésiter à se lancer en politique malgré toutes les embuches. C’est en voyant des femmes se faire élire ailleurs qu’elle a décidé de se lancer et elle espère inspirer d’autres femmes à se présenter à leur tour. Elle voulait : « montrer aux autres femmes qu’elles peuvent aussi se lancer en politique. » La solidarité féminine lui tient particulièrement à coeur et elle estime qu’elle ne se serait probablement pas présentée sans le soutien d’autres femmes.

Présente lors de l’événement, Norma Morin, fidèle collaboratrice de Récif 02, a pu exprimer le privilège qu’elle a connu de réviser le recueil et de pouvoir l’apprécier par la même occasion. Pour Mme Morin, « perdre peut signifier gagner autrement. » Elle souligne qu’avec le recul, la défaite n’aura pas été vaine. Certaines sont aguerries, prêtes à renouveler l’expérience. D’autres femmes volent vers de nouveaux horizons, fortes de leur expérience acquise. « Rater une cible, ce n’est pas rater d’autres cibles. »

Le document est agrémenté par dix planches de bande dessinée créées par Isis Bussons, Mia Fortin-Lasalle et Josiane Fortin. Grâce à un financement du Secrétariat à la condition féminine, Récif 02 a présenté, l’année dernière, un programme de mentorat renouvelé et des outils revus et corrigés au goût du jour, avec de nouveaux guides. À cela s’ajoute maintenant ce recueil.

Le livret J’ai perdu mes élections, mais j’ai gagné en expérience est gratuit et accessible à toutes en communiquant avec Récif 02 à info@recif02.com.


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook
www.facebook.com/RueMorinpointcom

Un commentaire

  • Quelle belle initiative de Gisèle Dallaire et Récif-02. Il faut plus de femmes en politique. Notre démocratie s’en portera beaucoup mieux… à condition que les valeurs progressistes, environnementalistes et de justice sociale soient leur objectif d’implication politique !

Laisser un commentaire