Communiqué du Bloc Québécois

Rencontre avec la mairesse de Saguenay: les candidats bloquistes répondent positivement à l’ensemble des demandes de Saguenay

Saguenay, le 31 août 2021 — Le député et candidat dans la circonscription de Jonquière, Mario Simard, et la candidate dans la circonscription de Chicoutimi–Le Fjord, Julie Bouchard, ont rencontré la mairesse de Saguenay vendredi dernier en présence du chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet. À cette occasion, Josée Néron a présenté une liste de demandes adressées à tous les partis fédéraux.

Les candidats du Bloc Québécois au Saguenay–Lac-Saint-Jean dévoileront ce mercredi leurs engagements régionaux en présence de militantes et militants de la région, mais déjà, ils ont fait part de leurs positions à la mairesse de Saguenay, Josée Néron, en tout point conformes à ses demandes. La priorité accordée à la création d’un observatoire sur l’aluminium est d’ailleurs une revendication de la Table de concertation régionale du Saguenay–Lac-Saint-Jean sur le développement de l’aluminium, sur laquelle siègent les députés Mario Simard et Alexis Brunelle-Duceppe, et laquelle ils ont participé à sa création au moment d’initier la mobilisation pour protéger l’aluminium québécois dans l’Accord–Canada–États-Unis–Mexique.

Emplois fédéraux

La rencontre avec la mairesse de Saguenay a aussi été l’occasion de rappeler les résultats de l’étude commandée par les députés bloquistes à l’égard de la diminution du nombre d’emplois fédéraux dans la région. Seulement à Saguenay, une baisse de 16,9 % d’effectifs fédéraux a été observée entre 2001 et 2016. Dans ce contexte, tous les partis fédéraux doivent s’engager à maintenir minimalement les emplois actuels dans la fonction publique fédérale, y compris au Centre de données fiscales.

« La volonté unanime de l’Assemblée nationale du Québec de créer un rapport d’impôt unique doit se faire sans pertes d’emplois. Tous les acteurs politiques de la région des 3 paliers de gouvernement doivent s’y engager, alors qu’il a été démontré que Saguenay peut accueillir plus d’emplois fédéraux. Le télétravail en région, la main-d’oeuvre formée et majoritairement bilingue au Québec ainsi que les déficits opérationnels dans certains ministères fédéraux sont d’autant des conditions favorables à l’établissement davantage d’effectifs fédéraux ici », a déclaré Mario Simard.

Développement de projets verts

La tournée électorale des candidats bloquistes a aussi permis de rencontrer l’administration de Port de Saguenay alors qu’il a été question de l’utilisation des récents investissements dans une perspective de transition énergétique. Cette position est conforme aux efforts des partenaires du milieu pour concilier le développement économique de la région et un minimum d’impact environnemental négatif.

« La relance économique post-pandémie doit s’inscrire dans une lutte à la crise climatique et je souhaite participer à la recherche de projets porteurs d’avenir et acceptables socialement dans la ZIP de Saguenay. Nous devons travailler ensemble pour attirer des entreprises intéressées par la production d’énergie renouvelable, comme l’hydrogène vert. Avec notre port en eau profonde connecté aux réseaux ferroviaires et routiers nord-américains, nous avons tout ce qu’il faut pour créer de la richesse et des emplois dans un domaine prospère et respectueux de l’environnement », a souligné Julie Bouchard.

Les candidats bloquistes soulignent aussi leur engagement à l’égard d’un Centre de drones militaires à Bagotville en complémentarité au Centre d’excellence de drones civils à Alma. Le député-candidat de Jonquière exprime quant à lui son attachement pour l’inscription d’Arvida sur la liste indicative des sites du patrimoine mondial au Canada, dans l’objectif d’une reconnaissance à l’UNESCO et témoigne des démarches faites par son bureau dans ce dossier.

Mario Simard et Julie Bouchard rappellent que d’autres engagements régionaux seront dévoilés ce mercredi à l’occasion du lancement de la plateforme politique du Bloc Québécois pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

 


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorinpointcom/

 

Un commentaire

Laisser un commentaire