Le train vert bloquiste au royaume des bleuets

Texte d’opinion de Clément Fontaine, résident du Saguenay

Il est vrai que le Bloc québécois n’est pas toujours cohérent dans ses prises de position en matière d’écologie. Les chroniqueurs ont beau jeu de critiquer son chef, Yves-François Blanchet, dont le bilan comme ministre de l’Environnement sous le gouvernement péquiste de Pauline Marois n’est pas très reluisant. Il n’empêche que pour les gens de la région du Saguenay-Lac-St-Jean qui font passer la préservation de leur milieu naturel avant le développement économique à tout prix, cette formation demeure le meilleur choix.

Nous avons assisté dernièrement au cafouillage entourant la campagne de promotion du chef conservateur Erin O’Toole dans notre région et sur les réseaux sociaux à l’échelle nationale. Mettre en ligne une vidéo qui blâme le Parti libéral de Justin Trudeau pour son manque de soutien financier au Port de Saguenay, alors qu’il vient d’y injecter 66 millions conjointement avec la CAQ, témoigne de la confusion qui règne dans les officines de cette formation dont Richard Martel, notre député actuel, est le lieutenant québécois.

Rappelons qu’une majorité de membres du Parti conservateur ont rejeté en mars dernier une motion de leur chef visant à reconnaître le rôle de l’activité humaine dans le réchauffement climatique et ses conséquences pour la préservation de la biodiversité planétaire, voire pour la survie même de l’humanité.

En contrepartie, la préférence exprimée par Yves-François Blanchet pour le transport des marchandises par voie ferroviaire envoie un signal encourageant concernant un autre grand projet controversé dans notre région : celui de de la mine Arianne Phosphate. Un projet axé sur l’exportation vers d’autres continents, comme celui de GNL Québec, mais qui a reçu pour sa part le feu vert de nos décideurs. Il ne lui manque plus que des investisseurs privés.

Le problème est que la minière, dont le gisement est situé à 200 km au nord du Saguenay, au Lac-à-Paul, prévoit acheminer sa production d’apatite jusqu’au Saguenay au moyen de camions surdimensionnés, pour ensuite la faire transiter par le fjord. Ce choix politique implique la construction d’un troisième terminal en eau profonde, cette fois sur la rive nord du Saguenay, ce qui défigurerait une partie de la rive située près du Parc marin et ajouterait des passages de vraquiers dans le fjord.

L’autre option consisterait à construire un nouveau pont adapté au transport lourd permettant l’accès au port de Grande-Anse. (Le deuxième port à vocation industrielle, qui dessert principalement l’aluminerie Rio Tinto, se trouve au quai de Bagotville, près du Terminal des croisières.) L’investissement considérable requis pour ce type d’infrastructures serait bien sûr assumé en majeure partie par les contribuables canadiens.

Or, la nouvelle ligne de chemin de fer projetée par QcRail dans l’axe ouest-est, en partance de Dolbeau-Mistassini, offrirait une alternative pour transporter le minerai directement vers le port de Baie-Comeau. Une étude de faisabilité est actuellement en cours. Ce raccourci vers le fleuve pourrait bien être la solution idéale tant sur le plan économique qu’environnemental. Malheureusement, l’esprit de coopération fait défaut au Royaume des bleuets.

Pour une majorité de gens d’affaires et d’élus régionaux ultra conservateurs comme Richard Martel, il n’est pas question de réaliser ce projet en partenariat avec nos voisins de la Côte-Nord. Erin O’Toole est allé jusqu’à accuser le chef du Bloc québécois de vouloir favoriser le train au détriment du transport maritime industriel et touristique sur le Saguenay.

La réalité est plus nuancée. Dans la foulée du BAPE sur GNL Québec, les députés actuels du Bloc au Saguenay-Lac-St-jean, Alexis Brunelle-Duceppe et Mario Simard, avaient eux-mêmes critiqué un rapport de Pêches et Océans Canada, appuyé par Parcs Canada, qui semblait vouloir restreindre un peu trop la circulation commerciale dans le fjord !

Documentation:

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1819845/port-saguenay-beluga-campagne?cid=rg_il-reg_txt_inf_infolettre-matinale_saguenaylacsaintjean-2021-08-28_0

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1745419/qc-rail-etude-faisabilite-systra

https://www.lequotidien.com/opinions/carrefour-des-lecteurs/mener-arianne-phosphate-a-bon-port-39a6a57545123c927aa230651dd8d7ab

 


Les trois publications précédentes


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorinpointcom/

Un commentaire

Laisser un commentaire