Repas frais, surgelés et produits à saveur boréale…

Changement de vocation majeur au Café du presbytère

Saguenay, le 12 juillet 2021 – L’arrondissement de Chicoutimi a récemment vu renaître un de ses joyaux incontournables avec le Café du Presbytère qui a repris ses activités sous une toute nouvelle formule. S’éloignant du restaurant typique, le Café a pris un envol complètement différent avec un concept unique, où les repas frais côtoient le surgelé de qualité, avec un comptoir lunch des plus savoureux et des produits de niche conçus avec les richesses du terroir saguenéen. Maintenant ouvert à la population du mardi au vendredi de 11 h à 16 h, le Café mise surtout sur les mets à emporter, dans un esprit de développement durable, grâce à des contenants recyclables ou compostables, où l’achat local demeure une priorité.

Déjà 20 ans que le Café du Presbytère est bien connu pour son apport dans la collectivité. Réputé pour son savoir-faire en matière culinaire, ses repas équilibrés et son intégration socioprofessionnelle de personnes éloignées du marché du travail, le Café fait également sa marque avec son nouveau créneau d’Inspiration boréale. C’est pourquoi chaque plat au menu a sa touche particulière, que l’on parle des soupes, des salades et des sandwichs qui seront offerts. « Avec le temps, nous avons également développé des spécialités comme les gelées de sapin, d’épinette et de merise, les épices à frotter et notre thé du Labrador cueilli à Saguenay. Maintenant, en plus du frais, nous offrons du surgelé, soit des repas sains très complets à un coût raisonnable, pour convenir à différents types de budget », a précisé la gestionnaire, Mme Nathalie Thibault.

En plus de son espace habituel, situé au 240, rue Bossé à Chicoutimi, le Café du Presbytère étend même son offre à différents endroits sur le territoire régional. « Grâce à une collaboration du Réseau régional en alimentation communautaire (RRAC), nous offrons désormais nos mets surgelés dans cinq épiceries communautaires, soit La Recette à Chicoutimi, l’épicerie Halte-Ternative à Jonquière, la Maisonnée à Alma de même qu’au Garde-manger à Dolbeau-Mistassini. Nous sommes également sur le point de desservir un autre endroit à Roberval. Les gens en situation d’insécurité alimentaire ont donc accès à des repas de qualité à moindre coût. Bien sûr, la population générale y a accès, mais à un prix régulier », a complété M. Frédéric Plourde, président du conseil d’administration.

Bien qu’on puisse se présenter sur place, le Café du presbytère privilégie et priorise les précommandes par le biais de sa page Facebook. Les personnes intéressées peuvent également y prendre connaissance des menus hebdomadaires. En se procurant un repas du Café, les clients s’offrent une expérience culinaire basée sur une volonté de démocratiser les saveurs et les aliments parfois trop rattachés à la fine cuisine.


Le Café du presbytère offre aux personnes éloignées du marché du travail des opportunités de développement de compétences, d’épanouissement personnel, de responsabilité et d’entraide par la voix d’un plateau de travail. Le Café du presbytère permet aussi à ses clients de vivre une expérience culinaire en développant une gamme de produits alimentaires boréaux afin de partager l’art de cuisiner.

Le Réseau régional en alimentation communautaire (RRAC) est un comité composé principalement d’épiceries communautaires réparties sur tout le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Ce sont des organismes à but non lucratif impliqués dans la communauté depuis près de 20 ans pour certains. Le réseau s’unit autour d’enjeux communs de développement pour faire la différence auprès de personnes défavorisées, et ce, dans le respect, la dignité et la liberté de choix.


Les trois publications précédentes


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorinpointcom/

2 Commentaires

Laisser un commentaire