Communiqué de l’AQOCI

Hommage à Gervais L’Heureux, un grand militant de la solidarité internationale québécoise

Montréal, 29 novembre 2021 – L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) souhaite souligner l’apport de Gervais L’Heureux à la solidarité internationale québécoise. Monsieur L’Heureux a été directeur général de l’AQOCI de 1998 à 2000 et de 2009 à 2015. « Pour lui, l’Association devait permettre aux organismes de coopération et de solidarité internationales (OCI) de se concerter et de réfléchir collectivement, mais également de s’unir pour lutter pour un monde plus juste et équitable », souligne Madame Michèle Asselin, directrice générale de l’AQOCI.

Son premier mandat a commencé juste après les grandes coupures effectuées par l’ACDI des programmes pour l’engagement du public (EP), un dur coup pour le milieu de la solidarité internationale. Mais cela n’a pas empêché l’AQOCI, sous sa gouverne, de prendre le taureau par les cornes et de mener à bien de grands projets d’EP : la 2e édition des Journées québécoises de la solidarité internationale, l’appui du Comité québécois femmes et développement (CQFD) au projet de la Marche mondiale des femmes, et la création d’une table pour l’éducation.

Au cours de son second mandat, il a appuyé activement le développement d’un plan d’action Partenaires solidaires dans le but de maintenir un partenariat équitable entre l’ACDI, les partenaires du Sud et les OCI membres de l’AQOCI. On souhaitait alors un retour constructif au dialogue entre le gouvernement fédéral et les organisations de la société civile. C’est également sous sa direction que l’Association a entamé des réflexions sur les partenariats entre les OCI et les compagnies minières, et ce afin de donner la priorité au « développement » plutôt qu’à la croissance à tout prix. Ces réflexions ont mené à la tenue d’un grand colloque sur la responsabilité sociale, en mars 2021 Responsabilité sociale : le grand défi de la collaboration entre les entreprises privées et les organisations de coopération internationale. Ce fut l’occasion d’un échange significatif entre les OCI, le milieu universitaire et le secteur privé. En 2013-2014, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie a interpelé l’AQOCI pour participer à une vaste étude sur la pertinence de créer une agence de solidarité internationale au Québec. Monsieur l’Heureux, des membres du CA et des membres de l’équipe du secrétariat y ont consacré une somme importante d’énergie.

Il a également soutenu l’initiation d’un projet innovant de création d’un fonds d’investissement solidaire international du Québec, le FISIQ, un fonds pour appuyer les partenaires du Sud des OCI et favoriser leur autonomie financière à long terme. Un projet qui a demandé de la détermination et du souffle.

Pour le Centre de solidarité internationale Saguenay-Lac-Saint-Jean, la contribution de M. L’Heureux est immense. Ayant travaillé de 1984 à 1998 pour l’organisation en tant que coordonnateur et directeur général, celui-ci fait entre autres partie des membres fondateurs du célèbre Tour du Lac à vélo pour le Burkina Faso, du Festival Tam Tam Macadam, de la coalition contre le champ de tir à l’Ascension en plus de conjuguer cela avec son implication de conseiller municipal d’Alma pendant 8 ans. Tout au long de sa carrière de plus de 35 ans, Gervais L’Heureux aura laissé une trace indélébile et forte dans le réseau de la solidarité internationale en réalisant pas moins d’une cinquantaine de missions de développement dans une quinzaine de pays en Afrique de l’Ouest, en Amérique Latine et dans les Caraïbes. Nombreux sont ceux et celles qui ont en tête de savoureuses anecdotes vécues en sa compagnie de même que tout le travail acharné qu’il a réalisé partout où il est passé. Mme Martine Bourgeois, ancienne directrice de l’organisme qui a très bien connu M. L’Heureux parle de lui de cette manière : « Gervais, c’est le vaillant, l’imaginatif, le rassembleur. Gervais, c’est un 3 H : la bonne humeur, l’humour et l’humilité. » Pour Gérard Briand, premier collègue de M. L’Heureux, la contribution de celui-ci se résume ainsi : « À l’image des battements d’ailes des papillons qui provoquent des tempêtes au bout du monde, les actions nobles de Gervais contribueront à un monde plus juste et plus solidaire pour de nombreuses générations à venir. »

Gervais L’Heureux a été directeur général de SUCO de 2000 à 2005. Deux contributions importantes ressortent de son passage. En premier lieu, M. L’Heureux a toujours considéré essentiel l’engagement du Québec, et particulièrement de son ministère des relations internationales, à la solidarité internationale. C’est dans ce cadre qu’il a insisté pour que SUCO privilégie une relation très rapprochée avec le MRI. Cette relation est encore aujourd’hui au coeur du travail de SUCO. Deuxièmement, Gervais L’Heureux a amené SUCO à participer au programme Québec sans Frontières (QSF), programme qu’il considérait clé pour l’engagement des jeunes en solidarité internationale.

« Gervais a été un ami autant qu’un collègue au sein du secteur de la solidarité internationale au Québec, et très certainement, pour ma part, source d’inspiration de par les valeurs de respect et d’humilité, mais aussi de détermination qu’il a toujours porté. Et cela, tant dans ses relations avec notre milieu au Québec qu’avec les hommes et femmes des pays avec lesquels nous tissons ces liens de solidarité », souligne Christian Champigny, directeur général de SUCO.

« Nous tenons, au nom de l’AQOCI et de nos membres à lui exprimer notre gratitude pour ces années où il a présenté, expliqué et défendu la solidarité internationale telle que nous la portons toutes et tous », conclut Mme Asselin.


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook
www.facebook.com/RueMorinpointcom

Laisser un commentaire