Centre d’Expérimentation Musicale (CEM)

Thus Owls, samedi 20 novembre à 20h00, 37 Rhainds, Chicoutimi-Nord

Réserver

Thus Owls – alias le couple suédo-canadien Erika et Simon Angell – sombre et magnifique perle musicale montréalaise est, depuis sa création en 2009 une voix originale et indépendante sur la scène alternative. La sonorité de la guitare charismatique de Simon se mêle à l’urgence du chant d’Erika pour créer un son qui transforme leurs compositions inhabituelles en des formes toujours nouvelles et surprenantes. C’est dans un paysage en constante évolution que Thus Owls façonne ce son qui lui est propre. L’audace et la fluidité musicale du groupe empruntent à chaque pan de la musique populaire, tout en repoussant les limites au-delà de toute classification. Les formes de chansons pop et rock sont réfractées à travers des lentilles de bruit libre, de punk-rock et de précision jazzistique.

 

Erika et Simon Angell se sont rencontrés à Amsterdam en 2007 lors d’une tournée. Simon, en tant que membre du groupe de Patrick Watson et Erika avec le groupe suédois Loney, Dear. L’attraction musicale immédiate est devenue plus personnelle, ils se sont mariés et la collaboration qu’est Thus Owls est née. Avec trois LP à son actif – Cardiac Malformations, Harbours Turning Rocks (nommé au Polaris 2014) et le EP Black Matter, Thus Owls a régulièrement tourné en Scandinavie, en Europe et en Amérique du Nord. Le groupe a partagé des scènes avec des artistes comme José Gonzales, Saint-Vincent, My Brightest Diamond, Patrick Watson, Timber Timbre, Suuns et Little Dragon pour n’en nommer que quelques-uns.

Pour son quatrième album, The Mountain That We Live Upon, dont la sortie est prévue pour le 28 septembre 2018, Thus Owls a collaboré avec un groupe de sept musiciens. Le trio de base d’Erika, Simon et le batteur Samuel Joly (Marie-Pierre Arthur, Fred Fortin), est entouré de trois autres guitaristes; Laurel Sprengelmeyer (Little Scream), Nicolas Basque (Plants and Animals) et Michael Feuerstack (The Luyas). Le disque comprend également la participation de Marc-André Landry (Matt Holubowski) à la basse, Jason Sharp au saxophone basse et du suédois Emil Strandberg à la trompette. L’album a été enregistré “live” à l’hôtel 2Tango à Montréal, afin de capturer la passion et l’essence qui existe dans leurs spectacles. Le nouvel album, The Mountain That We Live Upon sera la première sortie du nouveau label indépendant et maison artistique d’Erika et Simon; For The Living And The Dead


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorinpointcom

Laisser un commentaire