Communiqué du Parti Libéral du Canada

Les candidats libéraux du Saguenay-Lac-Saint-Jean s’unissent pour dévoiler leur plateforme régionale

SAGUENAY – Le 3 septembre 2021 – Les 3 candidats libéraux s’unissent pour mettre en place une stratégie commune qui vise la revitalisation et au retour des investissements dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean La plateforme nationale du Parti libéral du Canada regorge d’éléments qui auront des impacts positifs pour notre région. À mi-chemin de la campagne électorale, les candidats s’engagent de façon plus spécifique sur ce que nous entendons mettre de l’avant ensemble lors de notre premier mandat.

« La pire chose selon nous à ce stade-ci de notre histoire serait de créer des attentes démesurées dans la population par rapport à des retombées potentielles et hypothétiques que nous ne serions pas en mesure de livrer. C’est pourquoi pour chacun de ces engagements nous nous sommes assurés qu’il soit réaliste et réalisable et en lien avec les orientations du programme que notre parti met de l’avant pour cette élection. Vous comprendrez que pour des candidats qui aspirent à faire partie d’un gouvernement élu, à être assis à la table des décideurs, le poids politique de tels engagements sont considérables. Nous sommes persuadés que la région possède tout le potentiel pour jouer un rôle de leader au niveau de la relance verte annoncée dans le programme de notre parti et profiter ainsi d’investissements importants dans les prochaines années », annonce le candidat libéral dans Jonquière, Stéphane Bégin.

Il ajoute : « Pour nous, en tant que candidats libéraux, la conservation des acquis est un élément non négociable de notre engagement. Notre région a réussi à se développer et à prospérer à travers les années grâce à des investissements stratégiques acquis souvent par des années d’efforts et de négociations. C’est pourquoi nous nous engageons dans un premier temps à défendre fermement la conservation de chacun des emplois liés au centre de données fiscal de Jonquière. Il ne saurait être question de prendre le risque de perdre un seul de ces emplois bien rémunérés pour satisfaire les ambitions politiques de certains. De plus, nous nous engageons à nous impliquer activement à permettre que des retombées positives en termes d’investissements au niveau du développement de nouveaux créneaux et de nouvelles technologies dans des secteurs traditionnels de notre économie soient réalisées ici dans les prochaines années. En ce sens, nous avons déjà commencé le travail en profitant de la visite de M. François-Philippe Champagne en discutant avec lui des différentes possibilités liées au développement de l’aluminium sans carbone du partenariat Elysis. »

De son côté, le candidat dans Chicoutimi-Le Fjord, Jean Duplain mise sur la diversification économique : « Depuis de nombreuses années, nous peinons à diversifier notre économie. Une des raisons étant notre incapacité à obtenir les financements nécessaires. Comme conséquence directe, l’exode de nos talents et de nos cerveaux vers les grands centres et la dévitalisation de nos villes et de nos villages. Il est maintenant temps de tourner la page et de changer le narratif de notre histoire régionale. Avec la pandémie, nous avons assisté au début d’un inversement de cet exode et nous pensons que ce phénomène devrait s’accentuer dans les prochaines années, en profitant de la relance économique. Une réelle diversification économique de notre région, tant souhaitée depuis des années, doit donc être accélérée rapidement si nous voulons à la fois conserver nos jeunes en région et continuer d’y attirer de nouvelles personnes. Selon nous cette diversification devrait avoir un double objectif: accélérer le développement des secteurs économiques moins traditionnels et développer notre autonomie dans des secteurs prioritaires pour notre avenir. Nous devons mieux accompagner nos entrepreneurs, nos créateurs, nos artisans, etc. en mettant en place des moyens pour qu’ils puissent plus facilement réaliser ici leurs projets ».

Pour sa part, Marjolaine Étienne, candidate dans Lac-Saint-Jean souhaite travailler de façon ouverte et transparente en favorisant la collaboration de toute la région incluant Mashteuiatsh : « Comme candidate libérale, nous vous proposons d’avancer ensemble afin de permettre de construire un avenir prometteur pour les générations qui nous suivront. Les défis auxquels nous devons faire face sont nombreux, mais heureusement, nous venons de prouver encore une fois à travers cette pandémie que nous sommes capables de solidarité et de résilience au niveau régional. La diversification économique est importante pour notre région et Mashteuiatsh est un acteur important dans le développement économique et c’est pourquoi la réconciliation entre les peuples sera mon travail quotidien. Je souhaite soutenir les organismes qui valorise notre région, comme le Centre d’Excellence sur les drones et le Centre en entrepreneuriat multiressources de Dolbeau-Mistassini en étant à leurs côtés pour développer des projets. »

 


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorinpointcom

 

Un commentaire

Laisser un commentaire