Communiqué d’Unissons Saguenay

Unissons Saguenay croit que la ville doit se munir d’un plan d’action d’urgence concernant les places en garderie

Saguenay, 2 septembre 2021 – Au lendemain d’un reportage sur l’aval de la ville de Saguenay pour la construction d’un stationnement au centre-ville de La Baie qui causerait l’expropriation des occupants actuels, incluant un service de garde en milieu familial, Unissons Saguenay sonne l’alarme et s’engage à faire marche arrière dans ce dossier dès son élection.

Pour la candidate d’Unissons Saguenay dans le district 14, Josépier Guillot, la décision de la ville de détruire un bâtiment abritant un service de garde alors que les besoins sont criants au cœur du centre-ville de La Baie est la démonstration que la ville ne se préoccupe que trop peu de la place des femmes sur le marché du travail, les femmes étant celles qui restent à la maison avec les enfants dans une très grande majorité des cas. « Quand j’ai appris que la ville était prête à dépenser des centaines de milliers de dollars dans l’achat et la démolition d’un bâtiment au centre-ville de La Baie pour en faire un stationnement, j’étais complétement abasourdie », explique la jeune mère de trois enfants. « Il a été démontré à plusieurs reprises qu’un nombre suffisant de places en garderie doit faire partie de notre plan de relance économique », poursuit madame Guillot qui s’engage quant à elle à faire du dossier des places en garderie une priorité de sa campagne, mais également de son mandat à titre de conseillère municipale à La Baie.

Pour le candidat à la mairie, Claude Côté, il est indispensable que la ville se dote immédiatement d’un plan d’action d’urgence pour évaluer l’ampleur et agir sur la pénurie de places en service de garde. « La pénurie de main d’œuvre gagne du terrain alors que des centaines de parents – qualifiés et prêts à retourner sur le marché du travail – sont en attente d’une place en service de garde à Saguenay. Les villes québécoises ont le pouvoir d’acheter, de prêter ou de louer des locaux pour la mise en place de services de garde. Soyons pro-actifs », soutient-il.

Le gouvernement du Québec a annoncé la création de 9000 places supplémentaires dans les dernières semaines et selon le député provincial de Jonquière, aucune de ces nouvelles places ne seraient créées à Saguenay. « Comment peut-on justifier qu’une ville de 147 000 habitants soit totalement exclue de ce pan important du développement économique ? La ville doit prendre le leadership qui lui revient afin de défendre nos besoins auprès des instances concernées et, surtout, éviter de passer la boule de destruction dans les maigres services de garde de la ville », conclut monsieur Côté.

Unissons Saguenay est un parti politique municipal progressiste et environnementaliste qui regroupe des citoyens et citoyennes qui désirent défendre des idées innovantes et audacieuses concernant entre autres l’environnement, l’économie, la culture, l’urbanisme et les services municipaux. Le parti compte présentement quatre candidatures et en promet d’autres dans les prochaines semaines.

 


Les trois publications précédentes


Merci de supporter RueMorin.com en aimant notre page facebook:
www.facebook.com/RueMorinpointcom/

Laisser un commentaire