Table de lutte contre la pauvreté de Chicoutimi

La pauvreté est une affaire de société

Chicoutimi, le 13 novembre 2023 – La Table de lutte contre la pauvreté de Chicoutimi a organisé une activité d’immersion aux impacts de l’inflation. Le but? Faire vivre la réalité des personnes à faible revenu le temps d’une épicerie.

8 profils, 8 situations, 8 casse-têtes : C’est que la table de lutte a donné comme défis à des membres des médias et du milieu politique afin qu’ils puissent vivre et comprendre la réalité que vivent plus de 8 000 personnes au Saguenay(1). Pour eux, c’est le temps d’une épicerie, mais pour les personnes à faible revenu, ce sont des défis vécus chaque jour.

Dans une série d’images publiée sur Facebook, la Table de lutte contre la pauvreté dénonce l’inflation grandissante des dernières années : « Les gens sont en survie », déclare Annie Jean-Lavoie, porte-parole de la table pour cette activité. Cela se répercute dans plusieurs sphères notamment dans celui de l’alimentation.

Notons que l’alimentation est la première dépense coupée dans un budget serré. En effet, le dépannage alimentaire de Chicoutimi a desservi 16 % plus d’usagers au mois de septembre 2023 comparativement au mois de septembre 2022, notamment une augmentation de 24 % du nombre de familles ainsi qu’une augmentation de 34 % du nombre d’enfants. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, c’est 12 665 personnes aidées en dépannage alimentaire.

Le dépannage alimentaire n’est malheureusement plus une aide d’urgence de dernier recours, mais il est considéré par les utilisateurs comme une épicerie de base. Ces statistiques sont très inquiétantes pour la sécurité alimentaire. « Planifier et cuisiner ne suffit plus pour s’alimenter adéquatement », ajoute Annie Jean-Lavoie. Selon le dispensaire de Montréal, il faut en moyenne 9.58 $ par jour par personne pour avoir accès au panier provisionnel nutritif et économique, ce qui correspond à 67.08 $ par semaine; un budget pour la plupart trop élevé pour la majorité des personnes à faible revenu.

Les trois paliers gouvernementaux ont été interpellés pour vivre cette activité, en plus d’être interpellé sur les différentes publications sur les réseaux sociaux.

La Table de lutte contre la pauvreté de Chicoutimi demande que les enjeux liés à l’insécurité alimentaire soient pris en compte rapidement et que des solutions immédiates soient proposées. Il y a des limites à ce que les citoyens peuvent faire seuls pour changer la situation.

(1) Selon le pourcentage de seuil de faible revenu de 2021.

 


Les trois (3) dernières publications:


Merci de supporter RueMorin.com en vous abonnant à son infolettre sur la page principale du site. Autrement, nous sommes aussi sur Nextdoor, Mastodon et BlueSky

Laisser un commentaire